FrançaisLeadershipRecruitment

Partie 1 : Les avantages et inconvénients d’engager un employé junior

Comme bien des domaines en sciences humaines, le recrutement comporte son lot d’enjeux et de défis. L’âgisme à l’embauche est une réalité qui nous touche tous de près ou de loin, candidats et employeurs, et à laquelle tout recruteur a déjà été confronté. “Pas trop jeune, il ne sera pas fiable! Pas trop vieux, il voudra prendre sa retraite!” Bien que le fond de ces généralités soit basé sur des bonnes intentions (choisir ce qu’il y a de mieux pour notre compagnie), ces craintes amènent plus souvent qu’autrement les entreprises à se priver de candidats en or avec des qualités indispensables.

Chez Proforce, nous rencontrons chaque jour des candidats fantastiques de tous les groupes d’âge. Pour dénouer certaines insécurités que quelques employeurs pourraient avoir, ou encore, aider les employés à mettre leur situation en valeur, nous avons décidé d’élaborer sur ce qui caractérise typiquement les groupes plus souvent marginalisés que sont les employés juniors et séniors.

Voyons d’abord, dans cette première partie, quels peuvent être des avantages et des inconvénients à engager un employé junior.*

*Attention aux généralités! Les idées présentées ici ne représentent évidemment pas tous les jeunes employés et sont basées sur nos propres recherches et observations.

Avantages d’engager un employé junior

Productivité. Très enthousiastes et reconnaissants qu’on leurs donne une chance, les employés juniors démontrent souvent un grand désir de se prouver à leur nouvel employeur. Ils ont donc une productivité accrue et se montrent disponibles pour relever les défis qu’on leur propose.

Réceptifs aux changements. Les juniors apprennent rapidement et ils ont une grande capacité d’adaptation. Par exemple, ils seront sans doute plus à l’aise dans une industrie en évolution et se montreront moins réticents aux changements de celle-ci comme ça ne fait pas très longtemps qu’ils y oeuvrent.

Plus malléables. Si on est une compagnie avec des processus différents ou particuliers, engager des employés moins expérimentés est idéal. On peut plus facilement les former à nos façons de faire car ils n’auront pas encore assimilé les processus d’un autre ou eu le temps de développer leurs propres réflexes. 

Idées innovatrices. Comme ils sont novices à notre industrie, les juniors offrent un regard et une perspective externe sur le statu quo, et ils amènent ainsi des idées innovantes qui peuvent se révéler très utiles et un atout compétitif.

Attitude optimiste. Comme ils n’ont pas beaucoup d’expérience (donc, par le fait même, pas beaucoup d’expériences négatives), les juniors sont des employés très optimistes. C’est une qualité qui est très importante dans bien des contextes et bénéfique pour le moral et la motivation d’une compagnie.

Salaire abordable. Comme ils ont peu d’expérience, leurs attentes salariales sont moins élevées que des employés plus expérimentés. Le coût d’employer un junior est plus avantageux, il est donc plus facile de récompenser leur bon travail (bonus à la performance, augmentation, etc.)

Flexibilités au niveau des horaires. Les juniors peuvent être plus disposés à s’investir dans un emploi qui demande de faire des heures supplémentaires ou qui ait un horaire hors normes (comme un emploi de soir/nuit) car ils n’ont peut-être pas encore beaucoup d’obligations personnelles (exemple: une famille). 

Aisance avec les technologies. Si, auparavant, être capable de travailler avec la suite Office était un atout à mentionner sur notre CV, aujourd’hui, c’est presque une évidence que tous les jeunes professionnels ont déjà eu à utiliser ces plateformes dans le cadre scolaire. Ayant grandi entourés de technologies changeantes, les jeunes travailleurs connaissent beaucoup de logiciels/outils, mais ont surtout un instinct technologique qui facilite l’apprentissage de nouveaux outils technologiques. 

Participation aux activités. Les employés juniors seront des bons ambassadeurs de votre culture d’employeur. Comme le bonheur au travail a une grande importance à leurs yeux, ils seront prêts à s’investir dans les initiatives qui propagent cette idée (activité de team building, 5@7, party de bureau, etc.) 

Désavantages d’engager un employé junior

Taux de roulement plus important chez les jeunes travailleurs. Comme ils apprennent encore à se connaître en tant que professionnels, les juniors ne savent pas encore nécessairement ce qui leur convient en matière d’emploi, de lieu de travail, de conditions. Ils ont tendance à changer plus souvent d’emploi pour essayer et découvrir ce qui leur correspond. Comme leur expérience est limitée, ils ont moins peur de recommencer à zéro dans une nouvelle compagnie ou une nouvelle industrie.

Plus de difficulté à faire face à la pression. Comme ils n’ont pas encore de nombreux succès professionnels à leurs actifs, les employés juniors peuvent manquer de confiance lorsqu’ils font face à des problèmes. Ils ont peu d’expériences passées avec lesquelles comparer, donc de nouvelles situations peuvent les déstabiliser.

Moins habitués à la culture et de l’étiquette corporative. Il peut arriver que les jeunes travailleurs manquent de jugement ou fassent des erreurs de comportement. Beaucoup entendent pour la première fois certaines politiques légales ou pratiques courantes en milieu de travail qui peuvent sembler évidentes, mais qui ne le sont pas nécessairement pour quelqu’un qui n’a jamais travaillé dans un bureau. 

Difficulté à accepter les critiques. Comme ils débutent leur carrière, les jeunes ont besoin de plus de coaching, mais ne sont pas nécessairement prêts à recevoir beaucoup de feedack négatif, car il n’y sont pas habitués et peuvent manquer de confiance. 

Demande plus de formation et d’encadrement. On doit être certain d’avoir les ressources et la structure en place pour bien diriger nos nouvelles recrues vers le succès. On peut penser à mettre en place un programme de mentorat, des opportunités de formation continue, établir des KPI précis et atteignables, etc.

“Clash” générationnel dans les façons de travailler. Les temps changent! Les jeunes travailleurs sont très portés sur l’efficacité et, en revanche, ne croient pas au présentéisme. Bien que ce soit de superbes valeurs modernes sur papier, ça peut souvent donner l’impression à leurs managers qu’ils ne veulent pas mettre l’effort au travail. Il faut penser à évaluer notre équipe de gestion quand on engage des employés juniors!

En bref

Comme précisé au début, toutes ces idées ne sont évidemment que des généralités et on doit toujours prendre le temps d’évaluer les candidats que l’on rencontre cas par cas. Nous espérons que ces lignes pourront éclaircir et aider les employeurs à reconnaitre leurs besoins, et voir comment des employés juniors peuvent être de grands atouts au sein de leurs entreprises!

Share: